facebook Instagram Youtube

S'inscrire à la newsletter  
 consulter les newsletters


EXPOS PHARES



EXPOSITION AUX ARBRES !
Nouveau Minsitère de l'agriculture - Programme 2022

Du 12 juin au 26 juillet 2022. Entrée libre à l’inventaire au 144 rue Faidherbe tous les mardis de 16h à 20h ainsi que les dimanches 12, 26 juin et 10 juillet.

À l’heure du changement climatique et des enjeux environnementaux, Aux arbres ! Programme 2022 s’intéresse aux relations que l’humanité entretient avec la Terre et le vivant dans son ensemble, des relations complexes et ambivalentes qu’il devient urgent de repenser. Plus que jamais, le combat pour la protection de la faune et de la flore ne se fait pas contre l’être humain, mais avec lui en reconsidérant sa place dans le vivant.

Ainsi, nombreux sont les artistes qui questionnent aujourd’hui comment habiter la Terre et réciproquement comment se laisser habiter par elle. Parmi eux, l’inventaire s’est intéressé aux projets du Nouveau Ministère de l’Agriculture et de son œuvre «  Aux arbres ! Ecotopie du Nouveau Ministère de l'Agriculture pour une stimulation des processus vitaux post nécronomie, préalable à la plantation d'une forêt nourricière à Nègrepelisse ». Cet immense dessin aquarelle réalisé à 4 mains en 2020 par les fondatrices du Nouveau Ministère de l’Agriculture - Suzanne Husky et Stéphanie Sagot - sera exposé à l’inventaire après avoir été présenté au sein de l’exposition Agir dans son lieu au centre d’art Transpalette de Bourges.

A travers cette œuvre, qui s’inscrit dans un projet plus global, Suzanne Husky et Stéphanie Sagot nous invitent à un changement de perspective radicale pour transformer notre rapport au monde. A l’image d’une cartographie politique et visionnaire, cette création porte en elle le dessein et l‘espoir d’un nouveau monde avec la mise en œuvre d’un programme agricole qui stimule les processus vitaux des sols et célèbre la vie en général. Les artistes illustrent ici le Cercle de la Régénération qui correspond au nouvel axe politique du Nouveau Ministère de l’Agriculture. Ce dernier choisit de remplacer ses mots d’ordre initiaux, - Contrôler, Innover, Exploiter, Capitaliser - empreints de cynisme à l’encontre des politiques agricoles occidentales par - Aimer, Jouir, Poloniser, Germer- . Il s’agit pour les artistes de prendre activement part au réel en proposant des solutions concrètes pour engager la transformation qui s’impose.

Dans cette même perspective, les artistes ont demandé à Hervé Covès, ingénieur agronome mycologue franciscain, quel serait son programme s’il était ministre de l’agriculture. Il nous livre ses propositions dans la vidéo « Manifeste pour une agriculture de l’amour » autour d’un programme agricole qui se déploie sur 1000 ans, « liant la culture de la pluie à la régénération des sols, les arbres millénaires sacrés à l’école des cabanes sauvages, les aurores boréales aux oiseaux migrateurs, les poissons à la circulation du phosphore, la marche à l’adaptation climatique, et tout ça en cultivant de nombreuses plantes mais surtout beaucoup d’amour ».

Le projet du Nouveau Ministère de l’Agriculture comprend, par ailleurs, en lien avec La cuisine - centre d’art et de design, la mise en place d’un verger public sous la forme d’une forêt nourricière partagée, implantée dans la ville de Nègrepelisse (Tarn-Et-Garonne), afin d’incarner cette volonté de transition et de nouveau paradigme agricole.

A l’occasion de cette exposition autour du Nouveau Ministère de l’Agriculture, l’inventaire présentera également des céramiques de l’artiste Lana Ruellan avec notamment son " Ocarina Banana " qui dénonce les dangers de la monoculture du bananier aux Antilles et ses conséquences désastreuses. « Beau pipeau, qui nous ment pour mieux nous plaire. Avec ses couleurs séduisantes, son goût sucré, la banane nous téléporte au soleil. A son image, l'ocarina Banana a un son doux, édulcoré mais amer. Cette amertume c'est celle du Chlordécone, un puissant pesticides utilisé dans les Antilles françaises, pour lutter contre le charançon du bananier. Très polluant, le chlordécone fut interdit d'utilisation aux Etats Unis au bout de 3 ans. La France, elle, ferme les yeux pendant 21 ans, laissant la Martinique et la Guadeloupe se tuer à petit feu. Le chant des bananes sonne comme une sirène ». L. R.

De leur côté, les élèves d’une classe de CM1 de l’école Jean Jaurès, à Hellemmes associée au projet, exposeront des herbiers, dans l’esprit des œuvres de l’artiste Marinette Cueco, à partir de végétaux trouvés dans l’espace vert de l’ilôt Dewas.

Dimanche 26 juin de 14h30 à 19h : temps fort festif autour de l’exposition, en écho aux réflexions qui animent le travail de de Suzanne Husky et Stéphanie Sagot du Nouveau Ministère de l’Agriculture, différents ateliers et rencontres sont proposés pour enrichir notre sensibilité au vivant :

  • Un atelier de cuisine végétale avec l’association Les Sens du goût, à la découverte d’une cuisine gourmande autour de l’utilisation de fleurs et plantes sauvages dans des recettes simples et de saison. S’en suivra un goûter autour des mets préparés. Atelier de 14h30 à 16h30, sur inscription au 03 20 04 88 12 ou linventaire@yahoo.fr
  • Un atelier de fabrication d’oyas avec l’association Hellemmes Zéro déchet, à partir de récupération de pots en terre cuite pour apprendre à irriguer la terre de nos plantations. Atelier en continu de 14h30 à 16h30 sans inscription.
  • Une lecture poétique et musicale avec les élèves de l’école primaire Jean Jaurès autour d'une sélection de textes des artistes Marinette Cueco, Etel Adnan et Richard Powers, qui nous parlent de cette intimité avec la nature. Cette lecture, réalisée avec la complicité de la compagnie Séditieuse sera ponctuée des sonorités du groupe Dicopspelemannslag. Lecture de 18h à 19h.

En continu, de 14h30 à 18h, le public pourra profiter :
- De la diffusion de la vidéo « Manifeste pour une agriculture de l’amour » par l’ingénieur agronome Hervé Covès. 
- Un troc de graines et plantes
- Des jeux créatifs autour d’origamis, tampons, coloriage…
- De l’inauguration des cabanes à oiseaux installées dans l’espace vert de l’îlot Dewas.

Cette fête permettra également de réactiver les structures modulables conçues avec le collectif de designer Faubourg 132. Elle bénéficie du soutien de la ville d’Hellemmes et Lille 3000 dans la cadre d’Utopia, ainsi que de l’ALFPH dans le cadre d’un projet d’initiative Citoyenne.

144, rue Faidherbe - 59260 Hellemmes
T. 03 20 04 88 12 - 06 63 95 46 70

Attention les visuels au sein de la collection ne sont pas libres de droit !