S'inscrire à la newsletter
 consulter les newsletters


AU CREUX DE NOS REGARDS



RESIDENCE DE CREATION ARTISTIQUE PARTICIPATIVE

avec les habitants du quartier Dombrowski et de l'Epine, Hellemmes (59)

Depuis 5 ans, l’inventaire, artothèque Hauts-de-France, initie des projets de résidence d’artistes sur le territoire, avec le soutien  de la ville d’Hellemmes et de l'Etat. Cette proposition qui s’inscrit dans le cadre d’un contrat politique de la ville, vise à améliorer le cadre de la vie des habitants en favorisant les rencontres, le partage d’activités intergénérationnelles, l’accès à la culture ainsi qu’à une pratique artistique. Elle agit en faveur de la cohésion sociale et de la lutte contre les inégalités tout en accompagnant des projets de création d’artistes sur le territoire.

 

En 2020, nous avons invité la cinéaste Camille Gallard à questionner la façon dont la présence artistique, déployée par l’inventaire au fil du temps, habite le quotidien de ces habitants dans leur quartier et la nature des relations qu’ils ont noué avec les œuvres de l’artothèque.
Depuis janvier 2020, Camille a débuté le projet cinématographique "Aux creux de nos regards" avec comme fil rouge l’envie d’interroger la trace laissée par les oeuvres sur les personnes qui viennent à l'artothèque et les liens tissés avec elles au fil des emprunts, les oeuvres prennant littéralement corps avec leur regardeur.

 

" Lorsque je vois une oeuvre  «qui me parle», il y a toujours deux temps :

Le premier, celui d'abord où je me reconnais comme observateur, je regarde l’oeuvre.

Puis le second, où je suis reconnu comme regardeur par l’oeuvre qui m’arrive.

L’oeuvre me reconnait et devient une question, une énigme qui m’assigne, en tant que sujet, à devoir lui répondre

Qu'est-ce que je vois quand je regarde cette oeuvre ? Qu'est-ce qui me touche ? Che vuoi ?

L’oeuvre n'en aura donc jamais fini de produire des effets d’amour et restera toujours un peu énigmatique."

 

Camille s’est d’abord attachée à filmer les abonnés de ces quartiers en train de choisir des oeuvres à l'inventaire, ensuite chez eux quand ils les ont accrochées et puis aussi dans les écoles. Ensuite, elle a souhaité réalisé des portraits de ces emprunteurs avec une oeuvre de leur choix qu'elle a projeté sur une partie de leur propre corps afin de photographier ou filmer ces rencontres entre la surface de la peau et la photographie/ la gravure/ le dessin/ la peinture.

Les rencontres se poursuivront au mois de juin et juillet, avec sans doute, l'apparition de masques sur les personnes...

Le court-métrage sera diffusé le samedi 5 décembre au Kursaal d'Hellemmes.

Suivez les étapes du projet grâce à notre page facebook !

Depuis janvier 2020, Camille a débuté le projet cinématographique "Aux creux de nos regards" avec comme fil rouge l’envie d’interroger la trace laissée par les oeuvres sur les personnes qui viennent à l'artothèque et les liens tissés avec elles au fil des emprunts, les oeuvres prennant littéralement corps avec leur regardeur.
144, rue Faidherbe - 59260 Hellemmes
T. 03 20 04 88 12 - 06 63 95 46 70

Attention les visuels au sein de la collection ne sont pas libres de droit !